Apprendre à jouer

Le jeu, un apprentissage comme les autres

Comme toutes les activités auxquelles nous nous livrons, le jeu nécessite un apprentissage. Même si le jeu est souvent vu comme une activité de détente, gratuite et sans enjeu, il suffit d’observer une cour de récréation pour constater que les enfants « échouent » parfois à jouer ensemble.

L’une des causes de cet échec réside dans le fait qu’en plus des règles du jeu en tant que tel, il existe souvent des règles implicites qui ne sont pas rappelées systématiquement lors de l’explication comme attendre son tour, respecter celui des autres ou partager le matériel.

Une autre raison peut également être liée à un défaut de compréhension des règles à cause d’un manque de vocabulaire spécifique. Le jeu dispose en effet de son propre lexique ludique à la fois riche et précis composé de nombreux termes comme jeton, pion, tuile, carte, pli, pioche, etc.

Enfin, certains jeux ont des mécaniques complexes qui sont souvent un agencement de mécaniques simples qui font partie de notre culture ludique partagée comme l’association d’identiques, la mémorisation de paires ou le déplacement sur un parcours. Or ces mécaniques ne sont pas nécessairement intégrées de manière égale par tous les enfants.

Afin d’accompagner les enfants dans cet apprentissage du jeu, nous avons développé un parcours ludique progressif dès la classe d’accueil jusqu’en 3e maternelle. L’objectif est de permettre aux enfants de se familiariser avec une dizaine de jeux par an. Les jeux ont été sélectionnés en adéquation avec l’âge des enfants et suivent un objectif d’acquisition de savoirs et de compétences propres au monde du jeu.

Envie d’organiser un parcours ludique dans votre établissement ? Contactez-nous !